Lyon, le 30 octobre 2017 – e-ophtalmo, une société de e-santé spécialisée en ophtalmologie, organise pour la première fois une journée de dépistage rapide, gratuit et sans rendez-vous de la rétinopathie diabétique, le 29 novembre 2017 à L’Escale lyonnaise (Lyon).

Les orthoptistes présents réaliseront un fond d’œil des patients grâce à un rétinographe. Ils transmettront cet examen de façon sécurisée à un ophtalmologue via la plateforme en ligne de la start-up. L’ophtalmologue analysera le fond d’œil à distance et fera un compte-rendu qui sera mis à disposition du médecin traitant et du patient. Cet acte rapide et non-invasif sera réalisé gratuitement lors de la journée du 29 novembre. Il est habituellement intégralement pris en charge par la Sécurité sociale. Cette journée de dépistage de la rétinopathie diabétique s’adresse à tout patient diabétique de moins de 70 ans.

« Cette journée organisée par e-ophtalmo permettra d’accueillir des patients diabétiques dans le cadre du dépistage de la maladie, notamment ceux qui ont du mal à bénéficier d’un suivi régulier en ophtalmologie », indique le Dr. Chaker Nefzaoui, ophtalmologue co-fondateur d’e-ophtalmo. « Les orthoptistes, médecins généralistes et ophtalmologues pourront également échanger avec nous et découvrir notre plateforme de télémédecine. »

La rétinopathie diabétique est la première cause de cécité chez les moins de 65 ans en France. C’est une complication indolore du diabète qui s’installe sans signe perceptible. Seul un dépistage annuel peut en détecter les premiers signes. Or, moins de 50% des diabétiques bénéficient de ce dépistage. En effet, le délai moyen pour obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologue est de 85 jours et ne cesse d’augmenter (huit jours de plus qu’en 2014).

« Nous nous réjouissons d’organiser cette journée de dépistage gratuit et sans RDV de la rétinopathie diabétique », déclare Sophie Chappuis, CEO d’e-ophtalmo. « Les patients atteints de cette pathologie se trouvent confrontés à la pénurie d’ophtalmologues et par conséquent à des délais d’attente pouvant aller jusqu’à plusieurs mois lors de la prise de RDV. Notre plateforme de télémédecine en ophtalmologie permet de diminuer les délais de prise en charge et de réaliser un dépistage de qualité, rapide et non-invasif. »

Les perspectives sont préoccupantes avec plus de 3,5 millions de diabétiques en France et 400 nouveaux cas diagnostiqués chaque jour. En parallèle, le nombre d’ophtalmologues libéraux devrait baisser, passant de 4 800 aujourd’hui à 3 800 en 2030. Face à cet enjeu de santé publique, un décret autorise depuis 2014 la prise en charge par télémédecine du dépistage des rétinopathies diabétiques pour les patients de moins de 70 ans.

La plateforme d’e-ophtalmo est opérationnelle depuis juillet 2017, avec un réseau de professionnels de santé agréés déjà actif dans la région lyonnaise. Ce réseau est en cours de mise en place dans toute la France. La société recherche actuellement des fonds pour accélérer son développement.

Informations pratiques

Consultations gratuites sans RDV de 10h à 21h à l’Escale Lyonnaise, 100 rue de Créqui 69006 Lyon

 

A propos d’e-ophtalmo

e-ophtalmo, société de e-santé, a mis au point une solution complète et sécurisée de télémédecine spécialisée en ophtalmologie. Cette solution vise à accélérer la prise en charge du dépistage de la rétinopathie diabétique face à la forte augmentation du nombre de patients diabétiques et à la diminution des ophtalmologues en France.

La solution e-ophtalmo intègre les orthoptistes dans le parcours de dépistage de la maladie. Plus disponibles que les ophtalmologues, ils réalisent ainsi eux-mêmes l’examen annuel du fond d’œil prescrit par le médecin traitant du patient diabétique et le transmettent, via la plateforme, à un ophtalmologue qui fait le diagnostic à distance. Le dépistage est ainsi plus rapide, tout en étant non invasif, et intégralement pris en charge par la Sécurité Sociale.

La rétinopathie diabétique est un véritable enjeu de santé publique et la première cause de cécité chez les moins de 65 ans en France[1]. Aujourd’hui, en raison des délais d’attente trop longs pour obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologue, seuls 50% des diabétiques bénéficient d’un dépistage annuel de la rétinopathie.

Fondée fin 2016 et basée à Lyon, e-ophtalmo compte 3 collaborateurs. La société prévoit à terme d’adapter la plateforme à d’autres pathologies ophtalmiques.

Plus d’information : www.e-ophtalmo.com@eophtalmo?

[1] Argumentaire, Dépistage de la rétinopathie diabétique par lecture différée de photographie du fond d’œil, HAS, Décembre 2010.